Une Serie Sur L’évangile de Marc au F.E.U.

L’évangile de Marc au F.E.U.

Ca y est, l’été est terminé ! On troque maillots de bain, lunettes de soleil et parasols contre stylos, ordinateurs et cartables … C’est la rentrée !

Cette année au Foyer Evangélique Universitaire de Grenoble, nous démarrons une nouvelle série dans l’Evangile de Marc.

Pourquoi cet évangile ?

 

  • Parce que c’est un compte rendu fiable de la vie de Jésus. Marc écrit environ 30 ans après les événements qui se déroulent dans son évangile. Pour nous, c’est comme si quelqu’un écrivait en 2017 une biographie de François Mitterrand. Les gens qui l’ont connu sont encore vie. Si la biographie contenait des erreurs, nul doute, des voix s’élèveraient pour dénoncer les faussetés et tenteraient de rétablir la vérité. Or, tout indique que cet évangile est rapport fidèle des événements de la vie de Jésus. De plus, Marc n’est pas un vague contemporain de Jésus. C’est aussi un disciple de la première heure. Saviez-vous que les apôtres, les responsables de l’église du 1è s., se rassemblent dans la maison de sa mère après l’emprisonnement de Pierre (Ac 12.12) ? Enfin, selon des sources fiables, il écrit son témoignage en partie sous la dictée de l’apôtre Pierre qui le décrit comme un collaborateur fidèle et très proche (cf. « mon fils », 1 P 5.13). On est donc loin d’une légende qui aurait évolué sur des centaines d’années. En fait, cet évangile se révèle être un document fiable pour connaître le Jésus historique. Pourquoi continuer à lire des livres écrits par des personnes qui n’ont pas connu Jésus, qui ne l’ont pas vu, qui ne l’ont pas écouté quand on a un évangile fiable pour le connaître réellement ?

 

  • Parce qu’il s’agit d’une bonne nouvelle. L’évangile de Marc commence ainsi : « Voici le commencement de l’évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. » Le mot évangile est un terme technique de l’Antiquité qui signifie : « annonce d’une bonne nouvelle qu’un changement objectif de la réalité est intervenu ». C’était un terme utilisé pour annoncer le commencement du règne d’un César par exemple. Partout dans l’empire, on proclamait l’évangile, l’annonce qu’un changement objectif de la réalité est intervenu. Marc utilise ce terme et l’associe au règne de Jésus (Mc 1.15). Il nous explique que ce règne est une bonne nouvelle, qu’il peut radicalement changer notre existence. Il ne s’agit pas d’une religion. Il n’est pas question d’une église. Mais d’un message qui peut changer notre vie de A à Z.

Et donc, en ce début d’année, pourquoi ne viendrais-tu pas voir, lire et explorer ce texte pour toi-même ?

Nous nous retrouvons les mercredis soirs à partir de 19h pour un repas (PAF : 2€) et puis nous allons lire le texte de l’évangile de Marc puis écouter un exposé des grandes lignes en 20-25 minutes pour ensuite en discuter entre étudiants, afin de voir et de comprendre pour soi-même si c’est encore pertinent pour nous aujourd’hui.

Tout le monde est le bienvenu, quelles que soient ses convictions ou ses croyances.

Please follow and like us: