Vivre loin de chez soi

J’ai grandi dans le sud-ouest de la France, dans une région où une rumeur court qu’il y aurait plus de moutons que d’habitants. Bien que cette région soit peu peuplée, j’ai pu grandir en entendant parler de la Bible. Évoluer dans mon église locale de 30 membres a été difficile lors de mon adolescence. Mais voilà, une fois le bac venu, j’ai dû décider de mon orientation. J’ai passé des examens d’entrée à Grenoble, qui se trouve à 5 heures de route de ma belle région perdue. Je me retrouvais devant un gros challenge : me construire une nouvelle vie loin d’où j’ai grandi et loin de mon église qui m’a encadrée spirituellement.

Étudier loin de tes parents, de ta famille, de ceux qui t’ont accompagné spirituellement, peut te laisser dans un sentiment de liberté. Aucun interdit ? Ça veut dire que plus personne ne me sermonnera ni ne me surveillera ?

Est-ce que je serais l’étudiant(e) qui ira tous les jours au CROUS pour manger, qui sera lassé des sandwichs monotones ? Ou plutôt celui/celle qui fera naître ses talents culinaires dans la cuisine collective de la résidence ?

Les choix qui étaient pratiques deviennent vite plus profonds…

Est-ce que je finirai bourré(e) lors de la soirée d’inté’ ou est-ce que je décide de montrer ma différence à ma promo dès le début de l’année ?
Est-ce que je continue à croire en Dieu, à nager à contre-courant ? Ou est-ce que je préfère rentrer dans le moule et devenir un étudiant « normal » ?
J’ai dû faire des choix de vie. La rentrée venue, j’ai dû imaginer ce que je voulais dans ma nouvelle vie d’étudiante. De nature influençable, j’ai dû me fixer des limites pour honorer mon Dieu.

J’ai vraiment pu me positionner du côté de Dieu, en affirmant mon identité directement à mes nouveaux contacts. Dire avec franchise ce que je crois et qui je suis m’a permis d’assumer mon identité de disciple et d’avoir un comportement qui découle de ma foi.

Jésus a dit à ses disciples, plusieurs fois dans les évangiles « C’est pourquoi, toute personne qui se déclarera publiquement pour moi, je me déclarerai moi aussi pour elle devant mon Père céleste ; mais celui qui me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père céleste. » Matthieu 9:32 , Luc 9:26, Luc 12:8

Toi qui est étudiant cette année, bien que ça ne soit pas facile, je t’encourage à prendre des décisions qui te permettront d’affirmer ta réelle identité devant tes nouveaux amis.

Et qui sait, peut-être que ton comportement intriguera tes proches qui se poseront des questions sur ton Dieu ! Ce qui est sûr, la Parole l’affirme, c’est que Jésus se tiendra à tes côtés devant les hommes, mais aussi devant Dieu le Père, ce qui a d’autant plus de valeur.

Les temps au Foyer Évangélique Universitaire de Grenoble m’ont permis de me faire des amis mais aussi d’entamer une relation personnelle avec Dieu. Creuser la Bible, apprendre à suivre Jésus, être une disciple, parler de ma foi et affirmer mon identité en Lui sont des choses qui m’ont énormément faite grandir. Profites-en, tant que tu es étudiant ! Et n’hésite pas à venir au FEU de Grenoble pour discuter de tes difficultés à te positionner avec des étudiants responsables de ton groupe de discussion ! Ils prieront pour toi, et t’encourageront.

– Esther, étudiante au FEU

Please follow and like us: